Effets prénataux des rayonnements ionisants selon l'ICRP84.

Research output: Contribution to journalArticle

Authors

Institutes & Expert groups

Documents & links

Abstract

Selon l'ICRP84, les risques liés à une irradiation au cours des trois grandes périodes de la grossesse peuvent être résumés comme suit. Durant la période préimplantatoire, la mort de l’embryon représente le risque principal. A des doses de l’ordre de quelques dizaines de mGy, la fréquence de tels effets sera faible. Le taux d’avortement spontané durant cette période est d’au moins 15 %. Durant la période de l’organogenèse, l’induction de malformations, avec une dose-seuil de 100-200 mGy, constitue le risque principal. Le taux spontané d’anomalies congénitales majeures est de l’ordre de 2-4 %. Durant la période foetale, un retard mental sévère est possible si l’exposition a lieu entre la 8e et la 25e semaine, et surtout entre la 8e et la 15e semaine. Pour des doses au fœtus de l’ordre de 100 mGy, le risque d’induction de retard mental est largement inférieur au risque spontané (3% pour le retard mental et 0,5 % pour le retard mental sévère). Enfin, des leucémies ou cancers infantiles peuvent apparaître suite à l’irradiation de l’embryon ou du fœtus durant la grossesse. Pour une dose de 100 mGy, l’accroissement du risque pourrait être de l’ordre de 40 % par rapport au risque spontané (0,2-0,3 %).

Details

Original languageEnglish
Pages (from-to)25-37
JournalAnnalen van de Belgische Vereniging voor Stralingsbescherming / Annales de l'association Belge de radioprotection
Volume35
Issue number2
Publication statusPublished - Nov 2010

Keywords

  • embryon, foetus, irradiation, malformations, retard mental, leucémie, cancer

ID: 247054