Etude de l’impact de conditions spatiales simulées (microgravité et rayonnement) sur le développement embryonnaire de la souris

Research output: ThesisMaster's thesis

Institutes & Expert groups

Abstract

C’est un fait avéré depuis de nombreuses années que les conditions spatiales affectent les astronautes. On peut distinguer, entre autres, deux causes principales à ces altérations de l’état physiologique des astronautes : l’absence de gravité et les radiations ionisantes. Premièrement, l’absence de gravité a des effets sur les os, les muscles mais également sur le système vasculaire et immunitaire. Deuxièmement, il y a les radiations ionisantes. En effet, à cause de l’absence d’une atmosphère protectrice, elles sont présentes dans l’espace à des doses et des énergies beaucoup plus élevées que sur la Terre. Un voyage aller retour pour Mars (environ 3 ans) équivaudrait à une dose effective de 1 Sv, soit environ 400x la dose reçue en moyenne sur Terre. Dans cette optique, une bonne connaissance des risques encourus par les astronautes est nécessaire afin de pouvoir les en protéger et garantir ainsi la bonne santé de l’équipage. Le but de ce travail est d'étudier les effets délétaires que pourraient avoir les conditions spatiales sur le développement embryonaire, dans le but d'identifier les barrières qui pourraient s'opposer à la reproduction dans l'espace.

Details

Original languageEnglish
Awarding Institution
  • FUNDP - Facultés Universitaires Notre Dame de la Paix
Supervisors/Advisors
Place of PublicationNamur, Belgium
Publisher
  • UNamur - Université de Namur
Publication statusPublished - 14 Jun 2010

Keywords

  • espace, radiation, microgravité, développement embryonaire

ID: 331068