Fiabilité aux radiations de composants optoélectroniques pour communication sans fil intra- satellite

Research output: ThesisMaster's thesis

Authors

  • Descas Yoann
  • Yoann Descas

Institutes & Expert groups

Documents & links

Abstract

Les solutions d’avenir des communications dans les satellites seront peut être de nature sans-fil. Le projet OWLS propose une solution à base de composants optoélectroniques, qui permet une diminution du poids et des coûts des satellites sans perte de performance. Les premières expérimentations du laboratoire de l’INTA ont mis en évidence les potentialités de cette technologie. Notre étude de fiabilité consistera donc, dans les prochains mois, à vérifier la répétabilité des résultats et aussi d’étudier le comportement de nouveaux émetteurs et filtres optiques face aux radiations. L’environnement spatial est imprévisible et il est difficile de prévoir son évolution dans le temps. Ainsi, les études de fiabilité de composants destinés à l’espace ne suivent pas les procédures et normes de tests de composants destinés à un fonctionnement normal terrestre. Le caractère relativement agressif de l’environnement spatial est à l’origine de dégradations pour toutes les technologies de composants fonctionnant dans l’espace. Toutefois, les émetteurs/récepteurs du projet OWLS, qui ne sont pas certifié « rad-hard », ont des comportements encourageants face à cet environnement. En effet la grande majorité des composants testés jusqu'à maintenant ne montrent pas de dégradations extrêmes. Durant les deux derniers mois, nous nous attacherons à mettre en place le plan de tests définitif pour la caractérisation des composants optoélectroniques qui seront choisis pour les communications infrarouges dans les futurs satellites. Nous déterminerons les conditions de tests dans les installations du SCK•CEN ainsi que les dispositifs de mesure des paramètres optiques et électriques. Le projet OWLS est innovant et prometteur pour l’avenir des communications sans fil dans les satellites. Il est appliqué au domaine du spatial mais il permet aussi d’améliorer les connaissances de la fiabilité des composants optoélectroniques.

Details

Original languageEnglish
Awarding Institution
  • Université de Bordeaux 1 - IXL
Supervisors/Advisors
Place of PublicationBordeaux
Publisher
  • Université de Bordeaux
StatePublished - 6 Jul 2005

Keywords

  • photonic, Radiation effects

ID: 66371