Mobilité du radiocésium dans des sols de cultures et de prairies de la Région Wallonne

Research output: ThesisMaster's thesis

Authors

  • Alexandre Valette

Institutes & Expert groups

Documents & links

Abstract

L’objectif de ce mémoire est de contribuer à une meilleure classification des écosystèmes en terme de risque de transfert de radioéléments sur base de propriétés intrinsèques du sol. L’étude a pour cela été concentrée sur un paramètre de mobilité permettant d’évaluer la capacité de rétention du radiocésium dans le sol: le RIP « Radiocesium Interception Potential ». Uniquement des sols de cultures et de prairies ont été choisis, de manière à cibler l’analyse sur un type d’écosystème bien particulier. Ensuite, pour chaque échantillon, le RIP a été mesuré. A partir des résultats obtenus, les corrélations existantes entre le RIP et quelques propriétés intrinsèques du sol ont été étudiées. Cette analyse a permis de rendre compte qu’il existe des liens entre ces différentes propriétés du sol et le RIP, mais qu’aucune corrélation n’était assez forte pour qu’a partir d’une de celles-ci il soit possible d’en déduire directement une valeur de RIP. Des gammes de valeurs de RIP ont également été proposées en fonction de différentes textures des sols et il a été mis en évidence l’existence de problème lié à la définition trop généraliste de la texture graveleuse (G), d’un point de vue minéralogique.

Details

Original languageEnglish
Awarding Institution
  • UCL - Université catholique de Louvain
Supervisors/Advisors
  • Bruno, Delvaux, Supervisor, External person
  • Thiry, Yves, Supervisor
Place of PublicationLouvain-la-Neuve, Belgium
Publisher
  • UCL - Université Catholique de Louvain
Publication statusPublished - 4 Sep 2006

Keywords

  • radiocésium, rétention, sol, disponibilité, texture

ID: 179682