Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques spécifiques

Research output: Contribution to report/book/conference proceedingsIn-proceedings paper

Standard

Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques spécifiques. / Struelens, Lara; Vanhavere, Filip; Smans, Kristien.

Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsimétrie. France, 2006. p. 1-9.

Research output: Contribution to report/book/conference proceedingsIn-proceedings paper

Harvard

Struelens, L, Vanhavere, F & Smans, K 2006, Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques spécifiques. in Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsimétrie. France, pp. 1-9, Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsimétrie, Paris, France, 2006-11-28.

APA

Struelens, L., Vanhavere, F., & Smans, K. (2006). Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques spécifiques. In Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsimétrie (pp. 1-9). France.

Vancouver

Struelens L, Vanhavere F, Smans K. Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques spécifiques. In Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsimétrie. France. 2006. p. 1-9

Author

Struelens, Lara ; Vanhavere, Filip ; Smans, Kristien. / Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques spécifiques. Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsimétrie. France, 2006. pp. 1-9

Bibtex - Download

@inproceedings{b1c4a860228a45c39fc750c98466b6ed,
title = "Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques sp{\'e}cifiques",
abstract = "Lorsque l'on d{\'e}termine des facteurs de conversion pour calculer des doses aux organes ou une dose efficace, le choix du fant{\^o}me qui repr{\'e}sente le patient, rev{\^e}t une grande importance. On note de grandes diff{\'e}rences pour ce qui est des doses aux organes entre les fant{\^o}mes math{\'e}matiques couramment utilis{\'e}s dans le pass{\'e}, et les mod{\`e}les voxels de plus en plus utilis{\'e}s. La diff{\'e}rence pour le facteur global de conversion pour la dose efficace est plus faible. Les diff{\'e}rences sont fonction de la position de l'organe par rapport au champ de rayonnement, ce qui est important lors des examens cliniques, au cours desquels le patient ne re{\cc}oit g{\'e}n{\'e}ralement qu'une irradiation dans une r{\'e}gion restreinte.",
keywords = "Code de calcul, applications m{\'e}dicale",
author = "Lara Struelens and Filip Vanhavere and Kristien Smans",
note = "Score = 1",
year = "2006",
month = "11",
language = "English",
pages = "1--9",
booktitle = "Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsim{\'e}trie",

}

RIS - Download

TY - GEN

T1 - Optimisation de la dose «patient» pour applications radiologiques spécifiques

AU - Struelens, Lara

AU - Vanhavere, Filip

AU - Smans, Kristien

N1 - Score = 1

PY - 2006/11

Y1 - 2006/11

N2 - Lorsque l'on détermine des facteurs de conversion pour calculer des doses aux organes ou une dose efficace, le choix du fantôme qui représente le patient, revêt une grande importance. On note de grandes différences pour ce qui est des doses aux organes entre les fantômes mathématiques couramment utilisés dans le passé, et les modèles voxels de plus en plus utilisés. La différence pour le facteur global de conversion pour la dose efficace est plus faible. Les différences sont fonction de la position de l'organe par rapport au champ de rayonnement, ce qui est important lors des examens cliniques, au cours desquels le patient ne reçoit généralement qu'une irradiation dans une région restreinte.

AB - Lorsque l'on détermine des facteurs de conversion pour calculer des doses aux organes ou une dose efficace, le choix du fantôme qui représente le patient, revêt une grande importance. On note de grandes différences pour ce qui est des doses aux organes entre les fantômes mathématiques couramment utilisés dans le passé, et les modèles voxels de plus en plus utilisés. La différence pour le facteur global de conversion pour la dose efficace est plus faible. Les différences sont fonction de la position de l'organe par rapport au champ de rayonnement, ce qui est important lors des examens cliniques, au cours desquels le patient ne reçoit généralement qu'une irradiation dans une région restreinte.

KW - Code de calcul

KW - applications médicale

UR - http://ecm.sckcen.be/OTCS/llisapi.dll/open/ezp_76767

UR - http://knowledgecentre.sckcen.be/so2/bibref/4018

M3 - In-proceedings paper

SP - 1

EP - 9

BT - Les Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dsimétrie

CY - France

ER -

ID: 303800