Radiosensibilité de l'embryon lors des premiers stades du développement.

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Standard

Radiosensibilité de l'embryon lors des premiers stades du développement. / Jacquet, Paul; Baatout, Sarah (Peer reviewer).

In: Agression nucléaire et médecine (Newsletter de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire), Vol. 96, 12.2006, p. 19-22.

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

Harvard

Jacquet, P & Baatout, S 2006, 'Radiosensibilité de l'embryon lors des premiers stades du développement.', Agression nucléaire et médecine (Newsletter de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire), vol. 96, pp. 19-22.

APA

Jacquet, P., & Baatout, S. (2006). Radiosensibilité de l'embryon lors des premiers stades du développement. Agression nucléaire et médecine (Newsletter de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire), 96, 19-22.

Vancouver

Jacquet P, Baatout S. Radiosensibilité de l'embryon lors des premiers stades du développement. Agression nucléaire et médecine (Newsletter de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire). 2006 Dec;96:19-22.

Author

Jacquet, Paul ; Baatout, Sarah. / Radiosensibilité de l'embryon lors des premiers stades du développement. In: Agression nucléaire et médecine (Newsletter de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire). 2006 ; Vol. 96. pp. 19-22.

Bibtex - Download

@article{5df40f22c14d4c6c840dde731ba0b291,
title = "Radiosensibilit{\'e} de l'embryon lors des premiers stades du d{\'e}veloppement.",
abstract = "Les effets potentiels des radiations ionisantes sur l{\textquoteright}enfant {\`a} na{\^i}tre sont sans aucun doute parmi les plus pr{\'e}occupants. En se basant sur les r{\'e}sultats de nombreuses {\'e}tudes exp{\'e}rimentales r{\'e}alis{\'e}es chez la souris et d{\textquoteright}autres animaux de laboratoire, on admet g{\'e}n{\'e}ralement qu{\textquoteright}une irradiation durant la p{\'e}riode pr{\'e}-implantatoire (premi{\`e}re semaine de gestation chez la plupart des mammif{\`e}res) peut essentiellement entra{\^i}ner la mort de l{\textquoteright}embryon. Toutefois, quelques {\'e}tudes plus r{\'e}centes ont montr{\'e} que chez certaines races de souris, l'irradiation durant cette p{\'e}riode pouvait {\'e}galement entra{\^i}ner l{\textquoteright}apparition de malformations chez les embryons survivants. Ces r{\'e}sultats contredisent le dogme de la T{\'e}ratologie selon lequel l{\textquoteright}induction de malformations f{\oe}tales requerrait une exposition de l{\textquoteright}embryon durant la p{\'e}riode de l{\textquoteright}organogen{\`e}se. D{\textquoteright}autres {\'e}tudes ont aussi montr{\'e} que la pr{\'e}sence de certaines mutations pouvait favoriser l{\textquoteright}apparition de malformations en cas d{\textquoteright}irradiation peu apr{\`e}s l{\textquoteright}implantation de l{\textquoteright}embryon dans l{\textquoteright}ut{\'e}rus, mais les recherches en ce domaine sont encore fort peu nombreuses. Ces diff{\'e}rents r{\'e}sultats soulignent la n{\'e}cessit{\'e} de r{\'e}aliser des recherches additionnelles sur les facteurs g{\'e}n{\'e}tiques capables de modifier la radiosensibilit{\'e} de l{\textquoteright}embryon, particuli{\`e}rement durant la fen{\^e}tre allant du stade du zygote jusqu{\textquoteright}aux premiers stades post-implantatoires, une p{\'e}riode au cours de laquelle les tests de grossesse sont encore inop{\'e}rants.",
keywords = "irradiation, malformations, zygote, p{\'e}riode pr{\'e}-implantatoire",
author = "Paul Jacquet and Sarah Baatout",
note = "Score = 2",
year = "2006",
month = dec,
language = "English",
volume = "96",
pages = "19--22",
journal = "Agression nucl{\'e}aire et m{\'e}decine (Newsletter de l'Association M{\'e}dicale pour la Pr{\'e}vention de la Guerre Nucl{\'e}aire)",

}

RIS - Download

TY - JOUR

T1 - Radiosensibilité de l'embryon lors des premiers stades du développement.

AU - Jacquet, Paul

A2 - Baatout, Sarah

N1 - Score = 2

PY - 2006/12

Y1 - 2006/12

N2 - Les effets potentiels des radiations ionisantes sur l’enfant à naître sont sans aucun doute parmi les plus préoccupants. En se basant sur les résultats de nombreuses études expérimentales réalisées chez la souris et d’autres animaux de laboratoire, on admet généralement qu’une irradiation durant la période pré-implantatoire (première semaine de gestation chez la plupart des mammifères) peut essentiellement entraîner la mort de l’embryon. Toutefois, quelques études plus récentes ont montré que chez certaines races de souris, l'irradiation durant cette période pouvait également entraîner l’apparition de malformations chez les embryons survivants. Ces résultats contredisent le dogme de la Tératologie selon lequel l’induction de malformations fœtales requerrait une exposition de l’embryon durant la période de l’organogenèse. D’autres études ont aussi montré que la présence de certaines mutations pouvait favoriser l’apparition de malformations en cas d’irradiation peu après l’implantation de l’embryon dans l’utérus, mais les recherches en ce domaine sont encore fort peu nombreuses. Ces différents résultats soulignent la nécessité de réaliser des recherches additionnelles sur les facteurs génétiques capables de modifier la radiosensibilité de l’embryon, particulièrement durant la fenêtre allant du stade du zygote jusqu’aux premiers stades post-implantatoires, une période au cours de laquelle les tests de grossesse sont encore inopérants.

AB - Les effets potentiels des radiations ionisantes sur l’enfant à naître sont sans aucun doute parmi les plus préoccupants. En se basant sur les résultats de nombreuses études expérimentales réalisées chez la souris et d’autres animaux de laboratoire, on admet généralement qu’une irradiation durant la période pré-implantatoire (première semaine de gestation chez la plupart des mammifères) peut essentiellement entraîner la mort de l’embryon. Toutefois, quelques études plus récentes ont montré que chez certaines races de souris, l'irradiation durant cette période pouvait également entraîner l’apparition de malformations chez les embryons survivants. Ces résultats contredisent le dogme de la Tératologie selon lequel l’induction de malformations fœtales requerrait une exposition de l’embryon durant la période de l’organogenèse. D’autres études ont aussi montré que la présence de certaines mutations pouvait favoriser l’apparition de malformations en cas d’irradiation peu après l’implantation de l’embryon dans l’utérus, mais les recherches en ce domaine sont encore fort peu nombreuses. Ces différents résultats soulignent la nécessité de réaliser des recherches additionnelles sur les facteurs génétiques capables de modifier la radiosensibilité de l’embryon, particulièrement durant la fenêtre allant du stade du zygote jusqu’aux premiers stades post-implantatoires, une période au cours de laquelle les tests de grossesse sont encore inopérants.

KW - irradiation

KW - malformations

KW - zygote

KW - période pré-implantatoire

UR - http://ecm.sckcen.be/OTCS/llisapi.dll/open/ezp_78159

UR - http://knowledgecentre.sckcen.be/so2/bibref/4184

M3 - Article

VL - 96

SP - 19

EP - 22

JO - Agression nucléaire et médecine (Newsletter de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire)

JF - Agression nucléaire et médecine (Newsletter de l'Association Médicale pour la Prévention de la Guerre Nucléaire)

ER -

ID: 101950