Suivi dosimétrique et ALARA pendant le démantèlement du réacteur BR3 du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN

Research output: Contribution to report/book/conference proceedingsIn-proceedings paper

Documents & links

Abstract

Le réacteur BR3, du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN, fut le premier réacteur à eau pressurisé opérationnel d'Europe occidentale. Le 30 juin 1987, le BR3 fut mis hors service [ Le démantèlement a commencé par la décontamination chimique du circuit de refroidissement primaire. Ensuite, les structures internes activées de la cuve du réacteur, l'instrumentation et la cuve elle-même ont été découpées en morceaux. Le suivi dosimétrique des opérations de démantèlement a toujours été basé sur au moins deux systèmes dosimétriques: un système de dosimétrie passive et un système de dosimétrie opérationnelle. La dose collective totale, mesurée au BR3, au moyen des dosimètres légaux TLD, entre 1989 (début du démantèlement) et 2008 se monte à 630.97 homme.mSv. Les plus grandes doses collectives annuelles correspondent avec de grosses opérations comme la décontamination du circuit primaire, la découpe du bouclier thermique, des parties internes de la cuve, de la cuve elle-même et du circuit primaire ainsi qu'avec l'évacuation de déchets.

Details

Original languageEnglish
Title of host publicationCongrès national de radioprotection Angers 2009
Place of PublicationFontenay-aux-Roses, France
Publication statusPublished - 16 Jun 2009
EventCongrès national de Radioprotection SRFP 2009 - Société française de Radioprotection SFRP, Angers, France
Duration: 16 Jun 200918 Jun 2009

Conference

ConferenceCongrès national de Radioprotection SRFP 2009
CountryFrance
CityAngers
Period2009-06-162009-06-18

Keywords

  • BR3, Doses, Démantèlement

ID: 240935