Suivi dosimétrique et ALARA pendant le démantèlement du réacteur BR3 du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN

Research output: Contribution to report/book/conference proceedingsIn-proceedings paper

Standard

Suivi dosimétrique et ALARA pendant le démantèlement du réacteur BR3 du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN. / Antoine, Philippe; Dadoumont, Jérôme; Vermeersch, Fernand; Hardeman, Frank.

Congrès national de radioprotection Angers 2009. Fontenay-aux-Roses, France, 2009.

Research output: Contribution to report/book/conference proceedingsIn-proceedings paper

Harvard

Antoine, P, Dadoumont, J, Vermeersch, F & Hardeman, F 2009, Suivi dosimétrique et ALARA pendant le démantèlement du réacteur BR3 du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN. in Congrès national de radioprotection Angers 2009. Fontenay-aux-Roses, France, Congrès national de Radioprotection SRFP 2009, Angers, France, 2009-06-16.

Bibtex - Download

@inproceedings{4ac43b170e2a42a6b1f6ef55dfb437b5,
title = "Suivi dosim{\'e}trique et ALARA pendant le d{\'e}mant{\`e}lement du r{\'e}acteur BR3 du Centre d'Etude de l'Energie Nucl{\'e}aire belge SCK•CEN",
abstract = "Le r{\'e}acteur BR3, du Centre d'Etude de l'Energie Nucl{\'e}aire belge SCK•CEN, fut le premier r{\'e}acteur {\`a} eau pressuris{\'e} op{\'e}rationnel d'Europe occidentale. Le 30 juin 1987, le BR3 fut mis hors service [ Le d{\'e}mant{\`e}lement a commenc{\'e} par la d{\'e}contamination chimique du circuit de refroidissement primaire. Ensuite, les structures internes activ{\'e}es de la cuve du r{\'e}acteur, l'instrumentation et la cuve elle-m{\^e}me ont {\'e}t{\'e} d{\'e}coup{\'e}es en morceaux. Le suivi dosim{\'e}trique des op{\'e}rations de d{\'e}mant{\`e}lement a toujours {\'e}t{\'e} bas{\'e} sur au moins deux syst{\`e}mes dosim{\'e}triques: un syst{\`e}me de dosim{\'e}trie passive et un syst{\`e}me de dosim{\'e}trie op{\'e}rationnelle. La dose collective totale, mesur{\'e}e au BR3, au moyen des dosim{\`e}tres l{\'e}gaux TLD, entre 1989 (d{\'e}but du d{\'e}mant{\`e}lement) et 2008 se monte {\`a} 630.97 homme.mSv. Les plus grandes doses collectives annuelles correspondent avec de grosses op{\'e}rations comme la d{\'e}contamination du circuit primaire, la d{\'e}coupe du bouclier thermique, des parties internes de la cuve, de la cuve elle-m{\^e}me et du circuit primaire ainsi qu'avec l'{\'e}vacuation de d{\'e}chets.",
keywords = "BR3, Doses, D{\'e}mant{\`e}lement",
author = "Philippe Antoine and J{\'e}r{\^o}me Dadoumont and Fernand Vermeersch and Frank Hardeman",
note = "Score = 3",
year = "2009",
month = "6",
day = "16",
language = "English",
booktitle = "Congr{\`e}s national de radioprotection Angers 2009",

}

RIS - Download

TY - GEN

T1 - Suivi dosimétrique et ALARA pendant le démantèlement du réacteur BR3 du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN

AU - Antoine, Philippe

AU - Dadoumont, Jérôme

AU - Vermeersch, Fernand

AU - Hardeman, Frank

N1 - Score = 3

PY - 2009/6/16

Y1 - 2009/6/16

N2 - Le réacteur BR3, du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN, fut le premier réacteur à eau pressurisé opérationnel d'Europe occidentale. Le 30 juin 1987, le BR3 fut mis hors service [ Le démantèlement a commencé par la décontamination chimique du circuit de refroidissement primaire. Ensuite, les structures internes activées de la cuve du réacteur, l'instrumentation et la cuve elle-même ont été découpées en morceaux. Le suivi dosimétrique des opérations de démantèlement a toujours été basé sur au moins deux systèmes dosimétriques: un système de dosimétrie passive et un système de dosimétrie opérationnelle. La dose collective totale, mesurée au BR3, au moyen des dosimètres légaux TLD, entre 1989 (début du démantèlement) et 2008 se monte à 630.97 homme.mSv. Les plus grandes doses collectives annuelles correspondent avec de grosses opérations comme la décontamination du circuit primaire, la découpe du bouclier thermique, des parties internes de la cuve, de la cuve elle-même et du circuit primaire ainsi qu'avec l'évacuation de déchets.

AB - Le réacteur BR3, du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire belge SCK•CEN, fut le premier réacteur à eau pressurisé opérationnel d'Europe occidentale. Le 30 juin 1987, le BR3 fut mis hors service [ Le démantèlement a commencé par la décontamination chimique du circuit de refroidissement primaire. Ensuite, les structures internes activées de la cuve du réacteur, l'instrumentation et la cuve elle-même ont été découpées en morceaux. Le suivi dosimétrique des opérations de démantèlement a toujours été basé sur au moins deux systèmes dosimétriques: un système de dosimétrie passive et un système de dosimétrie opérationnelle. La dose collective totale, mesurée au BR3, au moyen des dosimètres légaux TLD, entre 1989 (début du démantèlement) et 2008 se monte à 630.97 homme.mSv. Les plus grandes doses collectives annuelles correspondent avec de grosses opérations comme la décontamination du circuit primaire, la découpe du bouclier thermique, des parties internes de la cuve, de la cuve elle-même et du circuit primaire ainsi qu'avec l'évacuation de déchets.

KW - BR3

KW - Doses

KW - Démantèlement

UR - http://ecm.sckcen.be/OTCS/llisapi.dll/open/ezp_96863

UR - http://ecm.sckcen.be/OTCS/llisapi.dll/open/ezp_96863_2

UR - http://knowledgecentre.sckcen.be/so2/bibref/5746

M3 - In-proceedings paper

BT - Congrès national de radioprotection Angers 2009

CY - Fontenay-aux-Roses, France

ER -

ID: 240935